Le mercredi 11 juillet 2018 de 14h30 à 16h30

La circulation internationale comme moyen de diffusion des idées

La circulation internationale comme moyen de diffusion des idées : quand l’exploitation d’un spectacle à l’échelle internationale permet le déploiement de points de vue politiques et la résistance face à la censure.

[FOCUS INTERNATIONAL]
9 – 12 juillet 2018

Intervenants

Mohammad Zaman Hosseil Khel

Auteur de Dans le jardin de mon espoir et émigré politique afghan

Journaliste afghan contraint de quitter son pays en mai 2009 après avoir reçu des menaces de mort de la part des Talibans. Il se réfugie en France, à Nîmes où il obtient son statut de réfugié politique en 2012.
Il est l’auteur de Dans le jardin de mon espoir, récit d’un parcours d’exil, d’un combat pour l’éducation, et recueil de poésie.

Plus d’informations
https://livre.fnac.com/a8960152/Mohammad-Zaman-Hossein-Khel-Dans-le-jardin-de-mon-espoir

Jean Vinet

Compagnie Transatlantique
Arab art focus à la Manufacture dans le cadre du #OFF18

Diplômé de sciences politiques de l’Université York (Toronto), Jean Vinet a fait des études supérieures à l’Université de Paris III en théâtre et éducation. Il a travaillé au Centre culturel canadien à Paris avant d’être directeur pédagogique au Centre national des arts du cirque (CNAC) entre 1992 et 1998 aux côtés du sculpteur Bernard Turin. Titulaire d’un doctorat de l’Université de Paris X en lettres et sciences humaines, il a créé en 2000 La Brèche à Cherbourg, un lieu pilote dans l’accueil en résidence et la production en France et en Europe. Il fut l’un des fondateurs de l’association nationale Territoires de cirque, du réseau européen Circostrada, et de la Fédération européenne des écoles de cirque. Il fut l’initiateur et gestionnaire principal de plusieurs projets européens dans divers programmes (Léonardo, puis Culture 2000, Interreg III, Europe Créative). Il fut membre expert de la Commission nationale consultative pour le spectacle vivant et auteur de plusieurs articles et ouvrages. Il fut directeur de l’Agence culturelle de la Région Centre dont le projet visait le développement culturel territorial et ses liens avec la création artistique et l’implication des habitants, avant d’être directeur de la culture et du patrimoine d’Amiens Métropole, dont le projet culturel s’axe sur la création, la proximité et l’attractivité.
Il est aujourd’hui le fondateur de La compagnie transatlantique qui vise le développement des projets artistiques et culturels à l’étranger. Il collabore avec des réseaux et partenaires dans le monde entier afin d’apporter conseils, contacts, formations adaptées pour mettre en œuvre des projets transnationaux durables.

Arab art focus

Pendant la majeure partie de la dernière décennie, plusieurs nouveaux chapitres ont été ajoutés à l’histoire du monde avec le développement de conflits armés et de courants extrémistes sur des régions entières. Le monde arabe est notamment devenu un champ de lutte permanent pour le pouvoir entre différentes idéologies. Les échos de ces conflits régionaux ont atteint jusqu’aux rives de l’Europe et ont poussé aussi bien dirigeants que citoyens européens à réexaminer l’ampleur de la relation que leur continent entretient avec cette partie du monde et à réfléchir à leur propres valeurs et croyances.

Dans cette réalité éparse, les arts et la culture peuvent devenir vecteurs de résistance et de changement. Les arts sont le moyen pour l’humanité de revendiquer son droit à la liberté à travers l’expression de son individualité. Peut-être tout aussi important est la manière dont l’art est capable d’encourager des discours non réducteurs et corriger des stéréotypes négatifs qui, en l’occurrence, concernent le monde arabe. L’art ouvre la porte de la compréhension mutuelle à un moment où nous, citoyens du monde, en avons le plus besoin.
Cette année marque la cinquième édition du Focus Arabe des Arts et sa seconde édition internationale. En 2017, l’AAF (Arab Arts Focus / Focus Arabe) a mis en place un programme pour le Edinburgh Fringe Festival à l’occasion de son soixante-dixième anniversaire et a présenté les spectacles de dix artistes arabes.

L’édition 2018 de l’AAF propose 5 spectacles issus du monde arabe (Égypte, Liban, Maroc, Palestine) dont certains sont présentés pour la première fois sur la scène internationale. Ils sont à découvrir dans le cadre d’un partenariat avec La Manufacture lors du Festival OFF d’Avignon. L’AAF offre aux programmateurs, producteurs et publics internationaux la chance d’assister à ces œuvres remarquables et de s’engager mutuellement et activement pour une nouvelle vision : celle d’un monde arabe progressif, créatif et contemporain.

Ahmed El Attar
Producteur, metteur en scène, auteur dramatique

Plus d’informations
https://lamanufacture.org/

Bruno Paternot

Directeur de production de la Maison des Littératures à Voix Hautes de Nîmes

Après des études de lettres modernes et d’arts du spectacle, Bruno Paternot se tourne (entre autres) vers les écritures. A la fois la fiction mais aussi la presse où il forge ses armes de journaliste, critique et chroniqueur pour Inferno Magazine, Magmaa…
Par ailleurs, il anime régulièrement soirées, stages et débats à la Maison des Littératures de Nîmes autour des écritures poétiques contemporaines.

Maison des littératures à Voix Hautes de Nîmes

Implantée à Nîmes depuis 1991, la Maison des Littératures à voix hautes de Nîmes porte à voix hautes les couleurs des littératures dans tous les coins et recoins. Elle est un lieu de rendez-vous nimois consacré à toutes les expériences de rencontres avec les auteurs vivants et les textes contemporains. Créé par le Tryptik-Théâtre, ce lieu de partage décline une programmation très riche de rencontres, lectures, ateliers d’écriture, résidences, et rendez-vous littéraires.

Plus d’informations
https://www.facebook.com/maisondeslitteratures/

Nikson Pitaqaj

Directeur artistique et metteur en scène de la compagnie Libre d’Esprit
Vice-président d’Avignon Festival & Compagnies

Né en 1972. Fondateur de la Compagnie Libre d’Esprit.
Metteur en scène de toutes les créations de la compagnie (excepté La petite Catherine de Heilbronn), comédien, créateur et organisateur d’événements culturels.
Depuis 2016, il est vice-président représentant les compagnies d’AF&C, l’association qui encadre le Festival Off d’Avignon.

Compagnie Libre d’Esprit

La Compagnie Libre d’Esprit est portée par une histoire forte avec les Balkans, son directeur artistique et metteur en scène, Nikson Pitaqaj, venant du Kosovo. Elle est attachée à donner à voir et à entendre les textes de théâtre des pays de l’Est et à approfondir la rencontre avec les auteurs. Ainsi, on retrouve dans son répertoire plusieurs pièces d’un même auteur, comme son Cycle Václav Havel (Audience, Vernissage, Pétition, Largo Desolato et Le rapport dont vous êtes l’objet) ou Raki, constitué de pièces de Nino Noskin (Mon ami paranoïaque, En attendant la mort et Mettez les voiles, dernière pièce en cours de création). On trouve dans son répertoire aussi bien des auteurs comme Dostoïevski ou Tchekhov, que Knock, de Jules Romains, classique du théâtre français qu’elle aime redécouvrir.
La compagnie revendique un authentique esprit de troupe, c’est-à-dire un travail de recherche collectif, dans la durée, en s’appuyant sur les qualités de chacun de ses membres. Elle s’attache à ce que le théâtre soit accessible partout, elle joue régulièrement hors des murs, en dehors des sentiers battus. On la retrouve dans des villages partout en France. Elle prend soin également d’échanger avec la jeunesse en donnant des représentations dédiées aux scolaires, qui sont systématiquement suivies de débats.
La Compagnie Libre d’Esprit est à la recherche d’un théâtre populaire. Faire du théâtre, c’est raconter une histoire. Une histoire qui révèle à nous-même et aux spectateurs, une urgence, une révélation qui passe par l’émotion plutôt que par un plaidoyer. Son théâtre est celui de l’humain, il défie les limites de temps et d’espaces pour parler de problématiques universelles et intemporelles.

Plus d’informations
https://www.libredesprit.net/

Le festival OFF d’Avignon

Depuis 1966, le festival OFF et tous ses acteurs (artistes, compagnies et lieux) transforment en juillet la ville d’Avignon en un véritable vivier de culture, de débat et de création.

Espace de création artistique spontané qui s’est développé autour du festival d’Avignon, à l’initiative d’André Benedetto.
Le festival a été baptisé « OFF » par la journaliste de France soir Jacqueline Cartier, il s’est progressivement déployé dans la ville pour investir aujourd’hui plus d’une centaine de lieux. Le festival a fêté ses 50 ans en 2016.
Son public, passionné de spectacle vivant dans tous ses genres et sous toutes ses formes, est nombreux, pluriel et en constante mutation.

Le festival OFF d’Avignon est aujourd’hui l’un des plus grands festivals de spectacle vivant au monde. La richesse et la diversité de ses propositions artistiques en font l’un des rendez-vous immanquables de l’été. Du 6 au 29 juillet 2018, il a réuni 1538 spectacles et 4667 artistes dans 133 lieux.

Avignon Festival & Compagnies

Depuis 2006, dans le souci constant du respect des compagnies, du public et des lieux, les artistes et les théâtres qui les accueillent ont décidé de prendre l’initiative de l’organisation et de la philosophie du festival OFF d’Avignon.
Ensemble, ils ont créé une maison commune, l’association Avignon Festival & Compagnies (AF&C).

Association collégiale et paritaire, constituée de compagnies et de théâtres, son Conseil d’Administration est composé de 24 membres : 18 membres élus, issus du collège des compagnies et du collège des théâtres ; 6 membres cooptés, issu du collège des personnalités. Dirigée par un Bureau de 7 membres, AF&C est aujourd’hui présidée par Pierre Beffeyte.

AF&C a pour but de rassembler, promouvoir et soutenir la création artistique et d’en assurer le rayonnement à travers le territoire, en relation avec Avignon et son festival OFF.

AF&C tente également d’apporter des réponses aux questions cruciales que se pose aujourd’hui l’ensemble des professionnels de notre métier : la place de l’art dans notre société, la place de l’artiste dans notre système culturel, sa relation avec les publics.

Plus d’informations 
http://www.avignonleoff.com/

Wednesday 11th july 2018 from 2.30pm to 4.30pm

International circulation as an instrument to disseminate ideas

International circulation as an instrument to disseminate ideas: when exploiting a show on an international scale enables political views and resistance to censorship to be deployed.

[INTERNATIONAL FOCUS]
9 – 12 juillet 2018

Speakers

Mohammad Zaman Hosseil Khel

Author of Dans le jardin de mon espoir (In the Garden of My Hope) and Afghan political emigrant

Afghan journalist forced to leave his country in May 2009 after receiving death threats from the Taliban. He took refuge in Nîmes in France where he obtained political asylum in 2012.
He is the author of Dans le jardin de mon espoir, the story of a journey to exile, a fight for education, and a collection of poetry.

Further information
https://livre.fnac.com/a8960152/Mohammad-Zaman-Hossein-Khel-Dans-le-jardin-de-mon-espoir

Jean Vinet

Compagnie Transatlantique
Arab art focus at la Manufacture during the #OFF18

Jean Vinet graduated in Political Science from York University (Toronto) before pursuing his studies in Paris in education and theatre (Université de Paris III). He worked at the Canadian Cultural Centre in Paris before managing the Training Department at the National Centre for Circus Arts (National Superior School) between 1992 and 1998. He obtained a PHD degree from the Université de Paris X, in Humanities before creating La brèche in Cherbourg (France), a new structure for productions and residencies leading in France and in Europe. He is one of the founders of the National Association of Circus Producers and Presenters, Territoires de cirque, and also of the European Network Ciorcostrada, and the European Circus School Federation. He was a member of the National Advising Committee for Performing Arts (Ministry of Culture) and has written many articles and books. He was the head of the Région Centre Cultural Agency that focuses on cultural development through arts, creation and public’s involvement before leading the Cultural and Heritage Department of Amiens Métropole, which supports artistic creation, proximity and attractiveness.
He is now the founder of the Compagnie Transaltantique which aims at developing artistic and cultural projects abroad. He works with different networks and partners all around the world to bring advice, contacts, training in order to build sustainable transnational projects.

Arab arts Focus

Spanning the majority of the last decade, several new chapters have been added to the history of the world with the development of armed conflict and extremist tendencies over entire regions. The Arab world has become in particular a permanent battlefield for power between different ideologies. News of these regional conflicts has impacted Europe and pushed European leaders and citizens to re-examine the scale of the relationship that their continent has with this part of the world and to reflect upon their own values and beliefs.

In this piecemeal reality, arts and culture could act as vectors for resistance and change. The arts are a means for humanity to claim their right for freedom through expression of their individuality. Just as important perhaps is the way in which art has the ability to encourage non-reductive speech and correct negative stereotypes that, in this context, concern the Arab world. Art fosters mutual understanding at a time when we, citizens of the world, need it most.

This year marks the fifth edition of Arab Arts Focus and its second international edition. In 2017, AAF (Arab Arts Focus) established a programme for the Edinburgh Fringe Festival for its seventieth anniversary and presented shows by ten Arab artists.

The AAF 2018 proposes 5 shows from the Arab world (Egypt, Lebanon, Morocco, Palestine) some of which are presented for the first time in the international arena. They are part of a partnership with La Manufacture during Festival OFF d’Avignon. The AAF provides programmers, producers and international audiences with an opportunity to enjoy these remarkable works and to engage reciprocally and dynamically for a new vision: one of a progressive, creative and contemporary Arab world.

Ahmed El Attar
Producer, director, playwright

Further information
https://lamanufacture.org/en/home/

Bruno Paternot

Production manager of the Maison des littératures à Voix Hautes of Nîmes

After studying contemporary literature and performing arts, Bruno Paternot turned (among other things) to writing in the shape of fiction but also for the press where he honed his skills as a journalist, critic and columnist for Inferno Magazine, Magmaa, etc.

In addition, he regularly holds evenings, courses and debates at the Maison des Littératures in Nîmes based on contemporary poetic writing.

Maison des littératures à Voix Hautes de Nîmes

Established in Nîmes in 1991, the Maison des Littératures à voix hautes de Nîmes accommodates readings of an array of literature. This venue in Nîmes is devoted to all sorts of opportunities to encounter living authors and contemporary texts. Created by the Tryptik-Théâtre, this place of sharing offers a programme with a wealth of gatherings, readings, writing workshops, residencies and literary events.

Further information
https://www.facebook.com/maisondeslitteratures/

Nikson Pitaqaj

Artistic director and stage manager of the Company Libre d’Esprit
Vice-president of the association Avignon Festival & Compagnies

Born in 1972. Founder of Compagnie Libre d’Esprit.

Director of all of the company’s creations (apart from Katie of Heilbronn), actor, creator and organiser of cultural events. He has been vice-president since 2016 representing the companies of AF&C, the organisation that oversees the Festival Off d’Avignon.

Roles he played include Vanek in Audience, Glagoliev in Platonov and Kubch in Le rapport dont vous êtes l’objet.

Compagnie Libre d’Esprit

The Compagnie Libre d’Esprit aims to produce popular theatre. It has a true troupe spirit, i.e. collective research work over the long term, based on the qualities of each of its members. It gives priority to an attentive reading of the text and to the actors’ performance.
We work standing up and with music, without preconceptions or preliminary analyses. Each quest to find one’s character takes place on a bare stage, with total physical involvement. We walk, we run, we dance, we jump, we push each other, in short, we play like children. Little by little, bits of text appear, take possession of the entire warmed-up body. This is how the actors let themselves be guided, never giving more importance to the text than to the body. It is from this osmosis that creativity is born.

The company has a strong history with the Balkans, as its artistic director and director, Nikson Pitaqaj, is from Kosovo. The company focuses particularly on works from Eastern European countries and likes to deepen its encounters with the authors it performs. The repertoire includes a Václav Havel Cycle, a Raki tetralogy (composed of works by Nino Noskin, a contemporary Kosovar author), several plays by Chekhov…

Each new play is destined to be performed in different venues that have an enduring relationship with the company (Théâtre de l’Épée de Bois-Cartoucherie de Vincennes, Théâtre du Grenier de Bougival, Centre Culturel Tchèque de Paris), on different occasions (Avignon Festival, Mois Molière…) for all audiences.

Further information
https://www.libredesprit.net/

The festival OFF d’Avignon

Since 1966, a more spontaneous space for artistic creation has developed around the Festival d’Avignon, initiated by André Benedetto.
A worthy successor of the spirit of 1968, the ‘OFF’, as named by the France soir journalist Jacqueline Cartier in 1969, has gradually extended throughout the town of Avignon now established in a hundred or so venues.
Originally perceived as alternative, the Festival OFF d’Avignon now has a firm foothold in the national cultural landscape. Today it is one of the largest festivals for independent companies in the world in terms of the wealth and diversity of its cultural offerings.
The Festival OFF d’Avignon brought together 1580 shows in 133 venues in 2018, from 6th to 29th July.
Passionate about all kinds of performing arts, the OFF audience is multi-faceted and plentiful, as well as constantly changing.

Avignon Festival & Compagnies

Since 2006, in order for companies, the public and venues to be respected, artists and the theatres who accommodate them have decided to take the initiative for the organisation and the philosophy of the Festival OFF d’Avignon.
Together, they have created a community space, the Avignon Festival & Compagnies (AF&C) association.
A joint and collegial association, comprising companies and theatres, its board of directors comprises 24 members: 18 elected members, from the Association of Companies and the Association of Theatres; 6 co-opted members, from the Association of Personalities. Led by an office of 7 members, the AF&C is currently chaired by Pierre Beffeyte.
The objective of the AF&C is to gather, promote and support artistic creation and to enhance its regional standing, in connection with Avignon and its Festival OFF.
AF&C also attempts to answer the big issues that concern all professionals in this field today: art’s place in our society, the artist’s place in our cultural system, their relationship with audiences.

Further information
http://www.avignonleoff.com/en/