Le jeudi 12 juillet de 11h à 13h

État des lieux de la Francophonie

La francophonie, quels territoires ? Quels enjeux ? Quelles spécificités ? Les clés pour comprendre les enjeux de territoire de la francophonie avant de se lancer dans le développement de son projet.

[FOCUS INTERNATIONAL]
9 – 12 juillet 2018

Intervenants

Alain Cofino Gomez

Directeur du Théâtre des Doms, Pôle Sud de la création en Belgique francophone

Né en 1967 à Bruxelles de parents espagnols, il étudie la mise en scène à l’Institut National Supérieur des Arts du Spectacle de Belgique (INSAS).
Alain Cofino Gomez a écrit de nombreuses pièces apprécies sur tout le territoire européen. Sa première, en 1990, Affaire de timbres première catégorie, est éditée et jouée à Liège, à Bruxelles et en France. Il écrit de nombreuses pièces qui sont édités dès leur création, notamment 2002 et 2003 voient la création de plusieurs de ses textes : vache-tête-vache à Marseille par la Cie Puzzle au théâtre de Lenche ; Actes/Révoltes à Pescara et Udine (Italie) et au CDN de Caen. En mai 2004 son premier roman Quelques Nouvelles de la grande expédition au coin de la rue est publié aux éditions C.F.C. Waouh ! une pièce de théâtre pour l’adolescent et le jeune adulte, commande du Théâtre du Public, tournée en Belgique en 2010/2011 et est publiée aux Éditions du Cerisier.
Depuis 2006, il dirige le comité des écritures dramatiques « Les Liseuses », groupuscule d’interventions littéraires et sonores dans la ville. Il met en scène diverses apparitions sur les scènes belges et dans des lieux off. Pour faire entendre et voir des textes dramatiques neufs ou anciens, des écritures nouvelles. Avec les Liseuses, il créé des lectures sauvages et intimes dans divers lieux de Wallonie et Bruxelles et en 2010 et 2011, Pecha Cucha à la Maison de la Bellone de Bruxelles.
En 2011, il écrit « une trilogie sur la Belgique » grâce à une subvention du Ministère de la Culture belge et il prépare actuellement une série d’interventions théâtrales pour le Théâtre Océan Nord de Bruxelles, dans le cadre de définition d’une politique culturelle de quartier, saison 2012/2013.
Entre lectures et créations de ses textes, Alain Cofino Gomez mène également un travail dans divers espaces sociaux éducatifs et culturels, écoles, maisons de jeunes, prisons, quartiers de communes dites « sensibles » dans lesquels il anime des ateliers de théâtre et d’écriture qui proposent aux participants une émergence et réappropriation de leurs gestes artistiques, de leurs paroles et de leurs écritures.

Théâtre des Doms

Le Théâtre des Doms est le Pôle Sud de la création en Belgique francophone.
Sa mission principale est de contribuer au rayonnement d’artistes, de créations et de projets artistiques issus de la Fédération Wallonie-Bruxelles, par la promotion et la diffusion des œuvres et des artistes.
Il est géré par une association sans but lucratif composée de professionnels des arts et de la culture et financée principalement par Wallonie Bruxelles International, l’administration des relations internationales de la Fédération Wallonie-Bruxelles.
Il est dirigé par Alain Cofino Gomez depuis le premier septembre 2015.
Il est ouvert à l’ensemble des disciplines artistiques, essentiellement en arts de la scène, mais soutient également certaines formes des arts visuels, comme le dessin ou la photographie de plateau de théâtre.
Les choix de programmation s’orientent vers des œuvres aux dimensions contemporaines affirmant le regard actuel des artistes, l’innovation et l’exigence artistique des créations belges francophones.
Le Théâtre des Doms inscrit son action dans la permanence et le long terme et propose une saison en deux temps, le printemps et l’automne. Il aime à construire des projets collaboratifs avec des partenaires locaux, nationaux, européens et/ou issus de la francophonie.

Plus d’informations
https://www.lesdoms.eu/

Bruno Paternot 

[MEDIATION]

Après des études de lettres modernes et d’arts du spectacle, Bruno Paternot se tourne (entre autres) vers les écritures. A la fois la fiction mais aussi la presse où il forge ses armes de journaliste, critique et chroniqueur pour Inferno Magazine, Magmaa…
Par ailleurs, il anime régulièrement soirées, stages et débats à la Maison des Littératures de Nîmes autour des écritures poétiques contemporaines.

Maison des littératures à Voix Hautes de Nîmes

Implantée à Nîmes depuis 1991, la Maison des Littératures à voix hautes de Nîmes porte à voix hautes les couleurs des littératures dans tous les coins et recoins. Elle est un lieu de rendez-vous nimois consacré à toutes les expériences de rencontres avec les auteurs vivants et les textes contemporains. Créé par le Tryptik-Théâtre, ce lieu de partage décline une programmation très riche de rencontres, lectures, ateliers d’écriture, résidences, et rendez-vous littéraires.

Plus d’informations
https://www.facebook.com/maisondeslitteratures/

Sylvie Chalaye

Directrice du Laboratoire Scènes Francophones et Écritures de l’Altérité

Anthropologue des représentations de l’Afrique et du monde noir dans les arts du spectacle et l’imaginaire occidental, Sylvie Chalaye est aussi spécialiste des dramaturgies contemporaines d’Afrique et des diasporas. Professeur et directrice de recherche à l’Université Sorbonne Nouvelle, elle co-dirige l’Institut de Recherche en Etudes Théâtrales. Elle a créé en 2007 le laboratoire « Scènes francophones et écritures de l’altérité » (SeFeA) dont le programme est consacré aux dramaturgies traversées par l’histoire coloniale et l’histoire des migrations. Membre associé du Laboratoire de Recherches sur les Arts du Spectacle du CNRS, elle est l’auteur de plusieurs travaux sur l’imaginaire colonial au théâtre et a publié divers ouvrages sur les scènes et dramaturgies afro-caribéennes. Elle a publié avec Pascal Blanchard La France noire aux éditions de la Découverte en 2011 et participé à Exhibitions, l’invention du sauvage aux éditions Actes Sud, ainsi qu’à la série Artistes de France venus des quatre coins du monde pour France Télévisions. Elle a dirigé le volume Cultures noires : la scène et les images (Africultures, 2013).

Laboratoire Scènes Francophones et Écritures de l’Altérité

Collectif de chercheurs français et internationaux animé par Sylvie Chalaye, le laboratoire Scènes Francophones et Écritures de l’Altérité (SeFeA) a vu le jour à Paris 3 au sein de l’Institut de Recherche en Études Théâtrales en 2007 et étudie les poétiques contemporaines des dramaturgies du monde francophone traversées par l’histoire coloniale et l’histoire des migrations.
Ce laboratoire, au sein de l’IRET (dir. Catherine Naugrette et Gilles Declercq), se propose d’ouvrir un vaste chantier consacré aux poétiques des dramaturgies du monde francophone traversées par l’histoire coloniale et l’histoire des migrations, en particulier les dramaturgies d’Europe, d’Afrique, d’Amérique, des Caraïbes, du Pacifique et des diasporas nouvelles et anciennes. Ces recherches concernent autant les dramaturgies modernes et contemporaines que les expressions scéniques du passé.
Le laboratoire développe actuellement un programme de recherche sous le titre Dramaturgies du marronnage : le corps théâtre du drame. Ce programme poursuit le travail entrepris sur le « corps champ de bataille » et interroge le corps comme « espace d’écriture », à la fois champ, chant et chantier.
Il se développe autour d’un séminaire consacré à la poétique du corps comme espace de mémoire, de dépassement ou de reconquête identitaire et s’inscrit dans une dynamique scientifique triangulaire qui implique des chercheurs d’Afrique d’Europe et d’Amérique(s) à travers plusieurs actions et projets éditoriaux.

Plus d’informations
http://africultures.com/le-laboratoire-scenes-francophones-et-ecritures-de-lalterite-sefea-13153/

Thursday 12th july 2018 from 11am to 1pm

Current state of Francophony

The Francophonie – which regions belong? What are the issues at stake? What are its specific features? Keys to understanding issues in the Francophonie before developing a project.

[INTERNATIONAL FOCUS]
9 – 12 july 2018

Speakers

Alain Cofino Gomez

Director of the Théâtre des Doms, South Pole of artistic creation in French-speaking Belgium 

Born in 1967 in Brussels to Spanish parents, he studied production at the Institut National Supérieur des Arts du Spectacle (INSAS) in Belgium.

Alain Cofino Gomez wrote many plays appreciated throughout Europe. His first, in 1990, Affaire de timbres première catégorie, was produced and performed in Liège, Brussels and in France. He wrote many plays that were published upon their creation. In 2002 and 2003 several of his texts were produced: Vache-tête-vache in Marseille by Cie Puzzle at the Théâtre de Lenche; Actes/Révoltes in Pescara and Udine (Italy) and at the CDN in Caen. In May 2004 his first novel Quelques Nouvelles de la grande expédition au coin de la rue was published by C.F.C. Waouh ! a theatre play for adolescents and young adults commissioned by the Théâtre du Public that toured in Belgium in 2010/2011 and was published by Éditions du Cerisier.

Since 2006 he has headed the dramatic works committee ‘Les Liseuses’, a small group for literary and acoustic intervention in the city. He directs various appearances on Belgian stages and in fringe venues to make new or old dramatic texts of new plays seen and heard. With Les Liseuses he creates intimate and spontaneous readings in various venues in Wallonia and Brussels, and in 2010 and 2011 Pecha Cucha at Maison de la Bellone in Brussels.

In 2011, he wrote ‘a trilogy on Belgium’ thanks to a grant from the Belgian Ministry of Culture and is currently preparing a series of theatre plays for the Théâtre Océan Nord in Brussels, as part of the definition of a neighbourhood cultural policy, season 2012/2013.

Between readings and performances of his texts, Alain Cofino Gomez also works in various educational and cultural social spaces, schools, youth centres, prisons and disadvantaged neighbourhoods in which he conducts theatre and writing workshops that offer participants a chance to take possession of and see their artistic gestures, words and writing emerge.

Théâtre des Doms 

Théâtre des Doms, Pôle Sud de la création is in French-speaking Belgium.
Its main mission is to contribute to the development of artists, creations and artistic projects originating from the Wallonia-Brussels Federation, through the promotion and dissemination of works and artists.
It is managed by a non-profit association comprising professionals in art and culture and mainly funded by Wallonie-Bruxelles International, responsible for the administration of international relations for the Wallonia-Brussels Federation.
Alain Cofino Gomez has headed it since 1st September 2015.
It is open to all artistic disciplines, mainly in performing arts, but it also supports certain forms of visual arts, such as drawing and theatre photography.
Programming choices are directed toward works with a contemporary dimension asserting the current perception of the artists, innovation and the artistic standards of French-speaking Belgian creations.
The activities of the Théâtre des Doms are ongoing and long-term and offer a two-part season, spring and autumn. It tends to form collaborative projects with local, national, European partners and/or from Francophone communities.

Further information
https://www.lesdoms.eu/

Bruno Paternot 

[MEDIATION]

After studying contemporary literature and performing arts, Bruno Paternot turned (among other things) to writing in the shape of fiction but also for the press where he honed his skills as a journalist, critic and columnist for Inferno Magazine, Magmaa, etc.

In addition, he regularly holds evenings, courses and debates at the Maison des Littératures in Nîmes based on contemporary poetic writing.

Maison des litteratures à voix hautes de Nîmes

Established in Nîmes in 1991, the Maison des Littératures à voix hautes de Nîmes accommodates readings of an array of literature. This venue in Nîmes is devoted to all sorts of opportunities to encounter living authors and contemporary texts. Created by the Tryptik-Théâtre, this place of sharing offers a programme with a wealth of gatherings, readings, writing workshops, residencies and literary events.

Further information
https://www.facebook.com/maisondeslitteratures/

Sylvie Chalaye

Director of the Laboratoire Scènes Francophones et Écritures de l’Altérité

Anthropologist Sylvie Chalaye studies representations of Africa and the ‘black world’ in performing arts and the western imagination, she specialises in contemporary African and the African diaspora theatre. Professor and director of research at the Université Sorbonne Nouvelle, she co-directs the Institut de Recherche en Etudes Théâtrales. In 2007 she created the research laboratory ‘Scènes francophones et écritures de l’altérité’ (SeFeA) with a programme dedicated to dramatic art marked by colonial history and the history of migration. An associate member of the CNRS Research Laboratory on Performing Arts, she is the author of several works on colonial imagery in theatre and has published various works on Afro-Caribbean scenes and dramaturgy. With Pascal Blanchard she published La France noire with Éditions La Découverte in 2011 and was involved in Exhibitions, l’invention du sauvage with Actes Sud, as well as in the series Artistes de France venus des quatre coins du monde for France Télévisions. She supervised the volume Cultures noires : la scène et les images (Africultures, 2013).

Laboratoire Scènes Francophones et Écritures de l’Altérité

Collective of French and international researchers conducted by Sylvie Chalaye, the laboratory Scènes Francophones et Écritures de l’Altérité (SeFeA) originated in Paris 3 within the Institut de Recherche en Études Théâtrales in 2007 and examines the contemporary poetics of Francophone drama marked by colonial history and the history of migration.

This laboratory, within the IRET (dir. Catherine Naugrette and Gilles Declercq), initiated a huge project dedicated to poetic drama from the Francophone world marked by colonial history and the history of migration, in particular dramas from Europe, Africa, America, the Caribbean, Pacific and new and ancient diasporas. This research comprises both modern and contemporary dramatic art, as well as bygone theatrical expression.

The laboratory is currently developing a research programme called Dramaturgies du marronnage (Marronnage Dramaturgy): the body/theatre of the drama. This programme pursues work undertaken on the ‘body as battlefield’ and questions the body as a ‘space for writing’, a sphere, song and study.

It develops around a seminar on the poetics of the body as a space for memory, surpassing or regaining identity and falls within a triangular scientific dynamic that involves researchers from Africa, Europe and the Americas through numerous actions and editorial projects.

Further information
http://africultures.com/le-laboratoire-scenes-francophones-et-ecritures-de-lalterite-sefea-13153/